ΠΡΟΜΗΘΕΥΣ – Argument

Les jeunes dieux sous l’égide de Zeus ont renversé l’ancien empire de Cronos et vaincu les Géants et les Titans. Zeus veut exterminer la race humaine en raison de son imperfection. Prométhée s’y oppose et vient en aide aux hommes. Zeus prévoit de punir le rebelle pour son orgueil.

Héphaïstos, dieu de la forge, est contraint par les sbires de Zeus d’enchainer Prométhée le « scélérat » à un rocher de Scythie. Après avoir enduré son enchainement en silence, Prométhée émet un long gémissement dont s’empare le chœur pour le rendre perceptible par-delà les pays et les mers, jusqu’au royaume d’Hadès. Prométhée rapporte la façon dont il a sauvé les hommes de l’anéantissement en leur enseignant la manière de diriger et de comprendre le monde.
Io fait irruption en hurlant de douleur.

Elle fait part de sa destinée et demande à Prométhée de lui prédire l’avenir. Celui-ci accepte et lui délivre trois prédictions.
Tandis que le chœur songe à la destinée d’Io, Prométhée menace à nouveau de détruire le royaume de Zeus. La falaise à laquelle est enchaîné Prométhée, vitupérant contre les accusations, est frappée de la foudre de Zeus et disparaît dans les profondeurs du Tartare, emportée par une tempête d’éther.[1]

 

(Carlos Alexander dans le rôle-titre, première, 1968)
(Carlos Alexander dans le rôle-titre, première, 1968)

______________________________________

[1] Werner Thomas in: Pipers Enzyklopädie des Musiktheaters, Band 4, München 1991, S.581 ff.
Photo: Werner Schloske

Première

Argument