Formation

Les exigences pédagogiques et artistiques du Schulwerk qui suppose une symbiose entre musique, langue, mouvement, et improvisation, c’est-à-dire une pratique créative de la musique sans partition, nécessitent un apprentissage spécifique, initié en 1961 au Mozarteum, ›››Orff-Institut puis en 1963 avec la création de l’Orff-Institut.

 

(Institut Orff de Salzbourg)
(Carl Orff et Hermann Regner)
« La main protectrice de mon ami Eberhard Preussner était omniprésente. Sans lui, l’Institut Orff de Salzbourg n’aurait jamais vu le jour. » (Carl Orff)

 

Depuis lors, le Schulwerk met l’accent sur l’éducation musicale dès le plus jeune âge, la pédagogie sociale et du soin, le lien entre la danse et les beaux-arts comme éducation esthétique, la perspective interculturelle, la musicothérapie, et le théâtre musical élémentaire. Grâce à ses caractéristiques propres et sa réception à travers le monde, le Schulwerk constitue un concept unique dans le champ de la pédagogie musicale du XXe siècle.      Sa volonté de saisir les impulsions anthropiques propres à chaque culture musicale conduit à une renaissance des traditions culturelles de nombreux pays. La perspective interculturelle présente dans les travaux d’Orff et de Keetman ne cesse de se développer à travers les activités de formation de l’Institut Orff.

Lire ›››

______________________________________

Photographies en haut à gauche : Institut Orff de Salzbourg, en haut au milieu : C. Orff et H. Regner, en haut à droite : E. Preussner ; en bas : session d’apprentissage à l’Institut Orff. Photo : Ellinger, archives de l’Institut Carl Orff de Salzbourg

"Exercice de diction" de Orff/Keetmann: Musik für Kinder, Bd I: Im Fünftonraum (Schott ED 3567)
"Übung z. Patschen" de Orff/Keetman: Musik für Kinder, Bd I: Im Fünftonraum (Schott ED 3567)
"Zu maien zu maien" de Orff/Keetmnn: Musik für Kinder, Bd V: Moll-Dominaten (Schott ED 4453)
"Backe, backe" de Orff/Keetmann: Musik für Kinder, Bd I: Im Fünftonraum (Schott ED 3567)